Sélectionner une page

Avec plus de  3 millions de français qui ont choisi de renoncer aux carrières traditionnelles pour créer une entreprise individuelle – qui leur donne plus de flexibilité pour vivre  la vie qu’ils veulent – nous assistons à un changement sans précédent de la manière dont les entreprises fonctionnent dans le monde.

L’embauche de freelances devient non seulement plus acceptable, mais également plus attrayante pour de nombreuses entreprises. Cela crée l’incroyable opportunité pour les personnes possédant des compétences utiles de créer leur entreprise individuelle de et la transformer en une carrière indépendante durable. C’est exactement ce que j’ai fait avec mon entreprise de développement en informatique.

Moins d’impôts, moins de dépenses liées aux employés, pas de frais de santé, moins d’espace de bureau, la liste est longue. Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles de nombreuses entreprises recherchent des rédacteurs, des designers, des spécialistes du marketing et des développeurs indépendants pour les aider à développer leurs activités.

Une étude récente menée par l’Université de Phoenix, portant sur 1 600 adultes âgés de moins de 30 ans, a révélé que 63% des personnes dans la vingtaine possèdent leur propre entreprise ou souhaitent la créer dans un avenir proche. Parmi ceux qui ne sont pas déjà entrepreneurs, 55% ont déclaré vouloir le devenir un jour.

Alors, comment ceux d’entre nous, quel que soit leur âge, qui souhaitent exercer une activité professionnelle indépendante commencent-ils leur carrière en tant qu’entrepreneurs ? Eh bien, en choisissant de démarrer une entreprise individuelle. Si vous n’êtes pas 100% sûr du marché sur lequel vous voulez vous positionnez, c’est l’une des possibilités les plus réalistes et réalisables : vous pouvez la créer tout en gardant votre travail actuel.

Je vous recommande de lire cet article de haut en bas, mais si vous souhaitez naviguer parmis les sections, voici une table des matières qui vous mènera directement à chaque étape de la création d’une entreprise individuelle.

9 étapes pour devenir Freelance tout en travaillant en CDI

1. Définissez vos objectifs

2. Trouver un créneau rentable

3. Identifiez vos clients cibles

4. Fixer des prix stratégiques pour vos services

5. Construire un portfolio de haute qualité

6. Créez des exemples de ce que vous pouvez offrir (sur votre Portfolio)

7. Choisissez soigneusement vos premiers clients

8. Apprenez à vous lancer

9. Ne mélangez pas votre CDI et votre activité Freelance

Passons maintenant à mon guide pour apprendre à démarrer en freelance, tout en gardant votre job actuel.

Avant de commencer votre activité indépendante, vous devez comprendre très clairement pourquoi vous souhaitez commencer à travailler en indépendant. Une fois que vous avez vos objectifs principaux en tête, la façon dont vous utilisez votre temps (limité) déterminera grandement votre niveau de succès avec la freelance.

1. Définissez vos objectifs.

Sans objectifs clairement définis et facilement mesurables, vous aurez beaucoup de mal à vous rendre où vous voulez aller.

  • Est-ce que la freelance est un moyen de gagner un revenu supplémentaire à côté de votre travail quotidien?
  • Voulez-vous éventuellement devenir freelance à temps plein en raison des avantages que présentent le fait d’être votre votre propre patron ?
  • Ou encore, envisagez-vous d’utiliser la freelance comme point de départ pour atteindre un objectif totalement différent?

Vous devez tout mettre au clair. Tous les plus grands entrepreneurs du monde s’accordent sur ce point pour créer une entreprise avec succès .

Prenez le temps de comprendre pourquoi vous envisagez de créer une entreprise individuelle. Voulez-vous devenir développeur indépendant ? Designer indépendant ? copywriter indépendant ? Assurez-vous que crée votre entreprise est une étape nécessaire dans la réalisation de vos objectifs.

Ce n’est que lorsque vous saurez où vous voulez que la freelance vous conduise, que vous pourrez vous atteler à vos objectifs et repères à plus court terme qui aideront votre entreprise freelance à devenir un succès.

“Une fois que vous saurez où vous voulez que la freelance vous emmène, vous pourrez réussir.”

Supposons que votre objectif global soit de devenir un freelance pleinement indépendant. Vous voulez définir vos propres heures, décider avec qui vous voulez travailler et dans quelles conditions … Comment allez vous vous y prendre ?

“La façon dont vous utilisez votre temps (limité) déterminera grandement votre succès en freelance.”

Vous savez que vous devrez augmenter votre revenu de freelance à un niveau sain et durable, ce qui vous permettra éventuellement de quitter votre emploi actuel sans stress. En règle générale, il est préférable d’atteindre un revenu d’au moins égal à 75% de ce que votre travail salarié vous rapporte actuellement. Ensuite vous pourrez envisager de l’abandonner pour poursuivre votre activité secondaire à temps plein.

En commençant par votre objectif de revenu indépendant, basé sur vos dépenses de tous les jours, votre tolérance au risque et vos attentes réalistes quant à la durée de votre épargne, vous pouvez à présent avoir une idée approximative du nombre de clients dont vous aurez besoin (et de combien vous devrez les facturer), avant de pouvoir quitter votre travail actuel pour devenir freelance à temps plein.

2. Trouver un créneau rentable.

Supposons que vous êtes un graphiste professionnel, ou que vous avez pu au moins monter en compétence sur Adobe Illustrator et Photoshop pendant votre temps libre.

De toute évidence, de nombreux concurrents de votre secteur seront disposés à appliquer des tarifs beaucoup plus bas que vous, peu importe ce que vous ferez. Il y a des gens de partout dans le monde (qui vivent avec un coût de la vie moins élevé) qui seront toujours prêts à accepter des missions moins bien payées que vous. Abandonnez l’idée d’essayer de faire de la concurrence sur les prix pour l’instant.

Il ne vaut pas le coup de se vendre au rabais et de se tirer vers le bas, en particulier lorsque des sites comme Fiverr, upWork ou d’autres sites d’emplois indépendants ont déjà d’innombrables freelance à bas prix.

NB: Je recommande personnellement de ne jamais répertorier vos services sur l’un ou l’autre de ces sites, à moins que vous n’ayez pas le choix (après avoir tout essayé dans ce post)

Pour trouver une spécialisation rentable pour votre activité indépendante, vous devrez rechercher activement un secteur et un type de client valorisant la qualité. Lorsque vous vous trouvez dans un espace où la qualité est en concurrence, vous pourrez alors changer complètement la manière dont vous vendez vos services. Vous serez en compétition sur la valeur, pas le prix.

“Les freelances à succès se font concurrence sur la valeur, pas sur le prix.”

Au lieu de prendre n’importe quel projet de conception graphique, choisissez de vous concentrer uniquement sur la conception infographique pour les blogs, ou la mise en page d’eBook pour les entreprises tech. Choisissez un domaine qui vous intéresse réellement et concentrez-vous sur le fait de devenir le meilleur designer dans cet espace restreint. C’est ainsi que vous trouverez vraiment LA spécialisation qu’il vous faut. Une fois vos compétences hissées à un niveau auquel vous pouvez facturer plus cher en toute confiance, vous serez prêt à démarrer votre activité indépendante et à rechercher vos clients idéaux.

Une fois que vous êtes en confiance au sein de votre niche, vous disposez d’une base sur laquelle vous pouvez développer votre activité indépendante dans la direction que vous souhaitez. Plutôt que de cogiter sur la manière dont vous allez passer de l’étape 0 à l’étape 100, prenez le temps de réaliser une étape à la fois. Le progrès engendre le progrès.

3. Identifiez vos clients cibles.

Attirer les bons types de clients pour votre activité indépendante est tout aussi important que de trouver un créneau rentable .

Comme vous commencez tout juste votre activité indépendante, il est bon de prendre un peu plus de temps pour attirer quelques clients. Imaginez vous le portrait type des personnes avec lesquelles vous souhaitez travailler, ciblez-les d’abord, et après avoir travaillé avec quelques-unes d’entre elles, il sera très clair pour vous si vous souhaitez continuer à rechercher des clients similaires.

Depuis mes premières missions en tant que développeur, j’ai au fil du temps affiné mon profil de clientèle cible pour ne faire correspondre qu’un types de projet très spécifique. Les projets from scratch, souvent chez des gros clients, avec une ambiance startup.

La principale raison pour laquelle je travaille mieux avec ce type de clients est que l’on dispose de la liberté d’une startup pour les choix technologiques et les horaires, et des fonds nécessaires pour travailler dans de bonnes conditions. Je construis ma réputation dans ce créneau.

C’est une décision difficile à prendre au début, parce que cela implique de refuser beaucoup d’offres. Cependant, le fait de cibler au mieux les clients cibles avec lesquels vous travaillez le mieux vous aidera à obtenir de bien meilleurs résultats sur le long terme. Une fois que vous aurez quelques clients prêts à défendre vos intérêts, votre activité pourra décoller.

Revenons en à la concurrence basée sur la valeur, et non sur le prix. Tout ce que vous mettez en avant pour démarrer votre entreprise individuelle – surtout si vous disposez de très peu de temps libre – doit souligner votre capacité à fournir des résultats de la plus haute qualité pour vos clients.

Votre objectif est de renforcer votre autorité et d’être finalement considéré comme la ressource incontournable pour un type de client spécifique.

En faisant vos preuves dans un créneau restreint (bien choisi), vos clients cibles auront très vite l’impression que vous êtes la meilleure personne pour les aider dans leurs projets. C’est avant tout un moyen de facturer des tarifs plus élevés sans que que cela ne pose de problème à personne.

Pour déterminer le meilleur type de clientèle cible lorsque vous démarrez une entreprise individuelle, posez-vous ces trois questions:

  • Quelles entreprises trouveront mes services utiles?
  • Quelles entreprises peuvent se permettre de payer les prix que je devrai facturer pour atteindre mon objectif de revenu?
  • Qui sont les décideurs au sein de ces entreprises et que puis-je apprendre de leurs profils et de leurs intérêts? Puis-je trouver un moyen de communiquer avec eux à un niveau personnel?
  • Lorsque vous disposez de toutes ces informations, vous êtes bien placé pour élaborer un email à froid qui correspond exactement aux besoins de ces clients – vous serez en mesure de communiquer avec eux et d’offrir une valeur immédiate.

Je communique aisément avec mes clients cibles en raison de ma propre affinité personnelle pour les startups, les gros clients, et projets en phase de démarrage. Je développe naturellement des applications qui correspondent à leur besoin, car j’ai appris à m’y adapter avec le temps. Comme mes expériences précédentes (réussies) sont en relation directe avec ce qu’ils font, ils commencent à travailler avec moi avec beaucoup plus de confiance : ils savent qu’avec moi ils auront peu de mal à obtenir des résultats similaires pour leur projet.

4. Fixer des prix stratégiques pour vos services.

Du point de vue des chiffres purs, il existe une multitude de sites et simulateurs pour déterminer votre TJM, se basant sur vos objectifs de revenus et vos niveaux de dépenses. En général, la plus part sont des excellents outils pour vérifier que vous facturez suffisamment, mais je vous recommande de commencer à déterminer votre stratégie de tarification avec une progression très différente en tête.

N’oubliez pas que vous devez vous fixer un prix basé sur la valeur que vous offrez, et non sur le prix facturé par vos concurrents.

“Donnez-vous un prix basé sur la valeur que vous offrez, pas sur ce que facturent vos concurrents.”

Ne laissez personne dicter la manière dont vous définissez votre valeur. Ce n’est pas le but de la création d’une entreprise individuelle.

Le consultant en marketing digital Neil Patel, a écrit plusieurs cours sur la gestion d’entreprise freelance SEO sur son blog – avant même d’apprendre à gagner de l’argent avec son blog. L’une des leçons les plus importantes qu’il m’a enseigné est que plus vous facturez, moins les clients se plaignent.
En sélectionnant très judicieusement des clients disposant de gros budgets, il sait qu’ils seront beaucoup plus disposés à dépenser de l’argent dans vos services, pour ensuite le récupérer.

Les plus petits clients, par contre, n’ont souvent pas autant d’argent en jeu et ne peuvent donc pas supporter beaucoup de pertes lorsque les projets ne rapportent pas beaucoup.

Il n’y a pas de prix trop élevé. Vos prix sont peut-être trop élevés (ou trop bas) pour les types de clients que vous ciblez, mais si vous réfléchissez et choisissez intelligemment à qui présenter vos services, vous aurez à vendre exactement ce dont votre client a besoin : l’argent ne sera pas un problème pour lui.

“Les prix ne sont jamais trop élevés si vous offrez suffisamment de valeur.”

En tant que Freelance, je développe pour mes clients des application back complexes, ce qui n’est pas toujours évident à appréhender pour un client.

La plupart des applications que je développe sont optimisées et sur les dernières technologies, ce qui est extrêmement précieux pour la plupart des entreprises. Mon travail va au-delà du simple développement : en passant de la rédaction de tests unitaires et fonctionnels jusqu’au choix des technos et problématiques d’optimisation, j’apporte beaucoup plus de valeur pour mes clients que tout autre développeur “lambda” ne peut en apporter. Pour cette valeur supplémentaire, mon TJM démarre à 700€ par jour et commencent à grimper à partir de là, en fonction d’autres exigences et des compléments.

Ne chargez pas trop au-dessus de votre valeur, mais ne sous-estimez jamais ce que vous faites pour vos clients.

Ne facturez pas démesurément plus que votre valeur, mais ne sous-estimez jamais ce que vous faites pour vos clients.

Ils ont besoin de quelqu’un pour les aider dans leurs équipes, alors il suffit de leur montrer que vous êtes la bonne personne pour ce job. Le prix devient une préoccupation secondaire s’ils sont déjà convaincus que vous êtes la meilleure personne pour le poste.

N’oubliez pas que vous ne serez pas la personne idéale pour tous les clients et rappelez-vous que le simple fait de montrer que vous connaissez tous les termes  techniques et le jargon de votre niche n’est pas un signe d’autorité.

“Le prix devient une préoccupation secondaire si un client est déjà convaincu que vous êtes parfait pour le poste.”

5. Construire un site Web de portefeuille de haute qualité.

Ardent défenseur de la création d’une présence en ligne pour appuyer le démarrage de toute entreprise individuelle, j’utilise moi même cette technique pour assoir ma notoriété.

Pour commencer, comprenons l’objectif premier d’un site Web portfolio. C’est souvent la première impression qu’un client potentiel aura de vous, de votre style, de votre travail et des anciens clients (ou entreprises) avec lesquels vous avez travaillé en tant que Freelance. Vous devez communiquer efficacement les services que vous proposez et à qui ils sont destinés. Au-delà de cela, vous devez expliquer pourquoi vous êtes la meilleure personne pour ce type de travail – pour les clients avec lesquels vous souhaitez travailler.

Votre portfolio freelance doit effectuer les opérations suivantes pour être vraiment efficace dans la mise en avant de vos services:

  • Communiquer votre spécialité et affichez des exemples de votre travail.
  • Afficher vos coordonnées et montrez votre personnalité.
  • Mettre en valeur vos compétences, votre parcours et vos réalisations.
  • Afficher des témoignages (même s’ils viennent de collègues ou d’anciens patrons quand vous commenciez à peine).
  • Disposer de mises à jour régulières indiquant votre évolution, vos nouveaux clients et des exemples de vos travaux à jour

Pendant que vous développez votre portfolio, trouvez d’autres freelances dans votre domaine et inspirez-vous en. Découvrez comment ils se positionnent, formulent leurs propositions et construisent leur entreprise. Si vous avez besoin de plus de ressources pour créer votre site portfolio, faites appel à un freelance (sur www.malt.fr ou www.5euros.com par exemple) qui vous orientera dans la bonne direction.

6. Créez des exemples de ce que vous pouvez offrir (sur votre  Portfolio).

Il faut que votre site web soit LA référence pour démontrer votre expertise.

“Votre portfolio est une référence pour démontrer votre expertise.”

Dans cet esprit, l’un des meilleurs moyens de montrer que vous êtes à jour dans votre domaine est de publier régulièrement du nouveau contenu, des images, du code, ou meme des vidéos (en fonction du domaine dans lequel vous travaillez) qui impressionneront vos clients cibles. Cela peut être des repo git ou des morceaux de code si vous êtes développeur.

Une fois que vous aurez bien compris les besoins de vos clients, créez des exemples de ce qui pourrait leur plaire – comme si vous aviez été embauché pour le faire –  et mettez les sur votre propre site Web.

Il n’y a pas de meilleur moyen de vendre vos services que de montrer à vos clients que vous pouvez créer ce dont ils ont besoin. Qui plus est, cela leur facilitera beaucoup la tâche si vous avez une bibliothèque de travaux connexes sur lesquels il peuvent se baser.

Mon site web en est un exemple vivant. Lorsque j’ai décidé d’aider les gens à passer Freelance, j’ai décidé très tôt qu’au moins une fois par mois, j’allais mettre un point d’honneur à publier un article de blog très détaillé de plus de 4 000 mots sur des sujets que recherchent mes lecteurs.

Si vous êtes un développeur web, votre portfolio doit être très méticuleusement organisé, car tout ce qu’il y a dessus est une représentation de ce que vous allez créer pour vos clients. Si vous êtes un écrivain, vos articles de blog doivent être de qualité car c’est ce que vous allez créer pour toutes les personnes pour lesquelles vous travaillez. Pour les designers, il en va de même: assurez-vous que les images que vous présentez sur votre site sont représentatives du style que vous souhaitez proposer à vos futurs clients.

7. Choisissez soigneusement vos premiers clients.

Étant donné que vous disposez de très peu de temps pour trouver de nouveaux clients (et travailler pour eux) lorsque vous démarrez votre entreprise individuelle, vous devez tirer le meilleur parti de vos clients. De la facturation à la construction du portfolio.

Vos premiers clients et réalisations dans votre portfolio permettront à d’autres clients potentiels de se faire une idée de ce que signifie “travailler avec vous”.

Cela fait du choix de chaque personne avec qui vous allez travaillez (ou mettre en valeur sur votre site web) une décision cruciale, en particulier au début. Évidemment, ne bloquez pas non plus là dessus, vous pourriez tomber dans un paralysie décisionnelle… mais lors du choix d’un client potentiel, consacrez au moins une minute ou deux pour savoir si il vous aidera à atteindre vots objectifs.

“Choisissez des clients qui vous aideront à atteindre votre objectif.”

En général, je ne retiens que deux clients à la fois pour mon activité indépendante. Ce n’est pas par manque de missions, mais plutôt parce que j’ai choisi de limiter mon temps en freelance aux deux clients qui se rapprochent le plus du profil client type avec lequel je souhaiterais travailler à l’avenir.

8. Apprenez à vous lancer.

Si vous souhaitez commencer à travailler en freelance, vous devez savoir comment vous mettre en avant : c’est un atout qui aura un énorme effet de levier sur votre carrière pour les années à venir.

Quel que soit votre niveau de compétence dans le métier, si vous souhaitez que vos compétences deviennent une entreprise individuelle, vous devez être capable de communiquer sur vos points forts.

  • Sachez vous mettre en avant lors de vos entretiens et calls avec vos clients potentiels :
    • Vendez vos forces
    • Anticipez et répondez aux questions
    • Appuyez-vous sur des exemples pertinents et des projets antérieurs pour démontrer votre expertise.

9. Ne mélangez pas votre CDI avec votre activité Freelance.

Avant tout, rappelez-vous que votre travail actuel en CDI (et l’unique source de revenus fiables) est votre priorité numéro un.

Ne faites rien qui puisse compromettre votre emploi à plein temps, car vous en avez toujours besoin pour vous soutenir pendant que vous développez votre activité indépendante en parallèle.

Cependant, si vous êtes développeur ou travaillez dans un domaine qui connaît le plein emploi (comme c’est le cas pour moi), avoir une activité Freelance en plus de votre CDI actuel n’est vraiment pas obligatoire.

Quand on sait que la demande est forte et qu’on peut trouver un travail quand on le souhaite, il est souvent mieux de travailler en Freelance à temps plein pour un ou plusieurs clients. Le gain de temps est considérable.
On est payé le double de ce que l’on gagnait en CDI, et on gagne énormément en liberté.
Ma formation vidéo “Freelance Zero Paperasse” y est consacrée : entrée sur le marché, création de votre société par délégation, conservation des avantages du CDI, entraînement aux entretiens, facturation… le tout en utilisant les bons contacts et les bonnes stratégies.

Voici les bases pour un passage en Freelance réussi :

  • Sachez si vous êtes au plein emploi :
    • Si oui, passez directement Freelance. Un CDI est inutile : il représente une perte de temps, d’argent et de liberté
    • Si non, suivez ce guide. Cumulez entreprise individuelle et CDI, jusqu’à ne plus avoir besoin du CDI et vivre de la Freelance.

Maintenant que vous savez comment créer une entreprise individuelle en parallèle de votre travail actuel, voici pourquoi je pense que tout le monde devrait travailler à son compte. C’est l’une des meilleures décisions que l’on puisse faire à ce jour.

Je recommande fortement à toutes les personnes qui ne sont pas sûres de leur marché et qui ont la volonté de démarrer une activité indépendante ou de devenir Freelance, de commencer par travailler en freelance tout en travaillant à temps plein.

Voici pourquoi.

Pourquoi devriez-vous démarrer une entreprise individuelle tout en travaillant à temps plein

1. Tester le travail indépendant sans stress.

A moins que vous ne soyez sûr de trouver un client rapidement (et c’est le cas pour beaucoup de métiers aujourd’hui, notamment en informatique) vous allez devoir créer votre entreprise individuelle avant de quitter votre emploi.

Je suis toujours le premier a évaluer les risques avant de commencer quelque chose, alors celui-ci va être simple pour moi : il faut générer autant de revenus que son travail actuel le permet actuellement (ou au moins 75%). Une fois ce seuil atteint, on sait que le temps gagné lorsqu’on quittera son CDI sera utilisé pour l’acquisition de clients.

En consacrant 10 à 20 heures par semaine (~2 heures par jour) à l’acquisition de clients et en travaillant sur leurs projets, vous obtiendrez une idée très claire du volume de travail potentiel de votre propre entreprise.

Vous apprendrez toutes les ficelles du métier, vos forces et vos faiblesses, et vous apprendrez même à rédiger une proposition de projet freelance (si tout va bien).

Plus important encore, vous perfectionnerez toutes vos pratiques commerciales sans le stress d’avoir besoin d’une entrée d’argent – car vous avez toujours votre travail en CDI pour cela.

2. Augmenter vos revenus.

Le revenu supplémentaire est l’un des avantages les plus intéressants de la création d’une entreprise individuelle alors que vous travaillez encore à temps plein.

Qu’il s’agisse de quelques centaines ou de plusieurs milliers d’euros, il est important de garder une trace très précise de tout ce que vous gagnez grâce à votre activité Freelance. Je vous recommande un système de gestion client (ou tout simplement un excel) pour surveiller vos clients et suivre votre travail, en plus de garder un œil sur la valeur de chaque projet sur lequel vous travaillez.

Pendant que vous augmentez régulièrement votre revenu de freelance et que vous contractualisez avec davantage de clients, je vous recommande d’économiser 100% de vos revenus provenant de votre nouvelle activité de freelance. Avant même de commencer, assurez-vous de configurer un nouveau compte en banque pour encaisser les paiements de vos clients.

J’utilise personnellement la banque en ligne Qonto pour tout ce qui est professionnel. Ceci est extrêmement important pour plusieurs raisons.

  • Vous surveillerez très clairement le revenu mensuel généré par votre activité indépendante
  • Ce sera dans un compte séparé dans lequel vous n’êtes pas tenté de piocher
  • Vous construirez activement un filet de sécurité  pour les périodes de creux potentielles à venir.

3. Développez vos compétences.

Sans doute la raison la plus importante pour créer une entreprise individuelle tout en travaillant : vous allez acquérir beaucoup d’expérience très rapidement.
Vous découvrirez vos points forts et perfectionnerez vos compétences dans des circonstances indépendantes de votre volonté. Accepter immédiatement un nombre incommensurable de clients ne présente aucun avantage pour vous.

Au lieu de cela, concentrer vous plutot sur l’exécution d’un travail de très haute qualité sur un petit nombre de projets. Ils vous aideront à améliorer votre expertise de manière efficace.

En tant que développeur, je connais l’importance de suivre les tendances et de mettre en pratique mes compétences régulièrement.
Que ce soit pour mes propre applications ou pour le projet d’un client indépendant, j’effectue quotidiennement des tâches sur lesquelles je souhaite m’améliorer. En travaillant à mon compte, je suis payé par d’autres pour améliorer mes compétences .

Bien que les chercheurs n’aient jamais convenu d’un nombre précis d’heures de pratique nécessaires pour devenir un expert sur tous les sujets, plus vous passez de temps à perfectionner vos compétences et à développer votre propre style, mieux c’est. Une étude récente à Princeton a montré que ce n’est pas parce que vous allez pratiquer beaucoup un sujet en particulier que vous allez en devenir un expert. Néanmoins, travailler sur vos compétences préférées vous apportera sans aucun doute d’immenses avantages.

De Kylian Mbappé à Bill Gates, ils sont devenus extraordinaires dans ce qu’ils font, non pas parce qu’ils ont consacré un temps incroyable à la pratique, mais parce qu’ils s’étaient fixé comme objectif d’améliorer leurs capacités et d’être les meilleurs.

Commencez à vous entraîner le plus rapidement possible et vous pourrez partir sur des tarifs plus élevés pour votre activité en freelance.

4. Élaborez une vraie stratégie pour vos tarifs.

Lorsque vous démarrez une entreprise individuelle pour la première fois, la plupart des gens ont tendance à se sous-évaluer grandement, et à placer la barre très bas au début. Cela se justifie souvent en essayant de fixer des tarifs se basant sur la “valeur du marché” ou comparables à ceux de votre secteur.
C’est totalement insensé, car vous devez évaluer vos services en fonction de la valeur que vous fournissez. Pourtant, de nombreux freelances font l’erreur et s’en rendent compte à la dure.

Lorsque vous proposez un tarif sur un projet Freelance, commencez toujours plus haut que vous ne le pensez. Concentrez-vous sur la perception de la valeur que vous allez montrer au client et appuyez beaucoup sur les réalisations et les résultats que vous avez déjà généré pour d’autres clients ou dans votre CDI.

En plus de sous-évaluer vos services, il est facile de tomber dans le piège de sous-estimer les coûts liés à la gestion de votre propre entreprise individuelle.

Être payé 500€ par jour à votre poste en CDI où vous faites du 9h 17h n’est pas la même chose que de facturer 500€ par jour pour vos services Freelance.

Maintenant que vous allez bientôt passer indépendant, il est temps de vous familiariser avec les nouveaux impôts, taxes, frais et dépenses de la vie qui seront bientôt sur vos épaules. En effet, votre employeur ne subventionnera plus ces coûts, ils vous incomberont.

 

5.Créer votre propre marque personnelle.

Je crois fermement que tout ce que vous entreprenez et réalisez vous forge une marque personnelle. Décider de créer une entreprise individuelle et de lier votre nom au travail que vous effectuez pour un large éventail de clients est l’un des meilleurs moyens de commencer à faire connaître votre nom dans votre secteur.

“Vous développez une marque personnelle à travers tout ce que vous faites.”

Comment souhaitez vous être vu par vos clients ? Lorsque vous démarrez une entreprise individuelle, vous développez naturellement un portefeuille en ligne pour afficher vos travaux et montrer ce que vous pouvez faire pour les clients potentiels.

Vous devez créer des modèles de proposition de projet, des exemples de réalisations et des guides de tarification avant de commencer à présenter des clients. Quel meilleur moment pour commencer à le faire que pendant que vous avez toujours le revenu stable de votre CDI ?

6. Développer des liens précieux.

Considérez votre activité en tant qu’indépendant comme une occasion d’établir des liens plus étroits avec vos clients en leur apportant de la valeur. Vous construisez des relations qui ont le potentiel de durer toute une vie. Les relations que vous pouvez établir tout en travaillant en Freelance vont bien au-delà de celles de vos clients.

Dans mes activités à la fois en tant que freelance et en tant que développeur au cours de mes différentes missions, j’ai découvert d’innombrables ressources étonnantes pour apprendre à développer mon activité de freelance.
A chaque fois, je reste en bon termes avec les CEO de ces outils : ce serait un privilège de travailler avec eux à l’avenir.

7. Découvrir vos passions.

Si vous passez chaque jour votre temps libre à trouver des clients et à travailler sur plusieurs projets à la fois, vous apprendrez très vite si vous êtes passionné de développement, de graphisme, de rédaction ou toute autre tâche que vous puissiez accomplir.

En démarrant votre activité Freelance, vous apprendrez également les types d’industries dans lesquelles vous aimez travailler et les profils type des clients avec lesquels vous travaillez le mieux.

Il  est essentiel de savoir sur quoi vous aimez travailler et avec qui vous voulez travailler. Votre client idéal …

  • prend des décisions basées sur le désir et non la peur.
  • trouve que ce que vous proposez lui est très bénéfique
  • valorise ce que vous proposez plus que ce qu’il en coûte réellement
  • est donc disposé à payer plus que le tarif que vous lui proposez (cf. ligne du dessus).
  • partage vos valeurs
  • vous considère comme une autorité, un expert, un artiste, un visionnaire.


Cela peut faire toute la différence entre un projet pour lequel on est passionné et un vulgaire virement que l’on souhaite encaisser au plus vite. Examinez vos passe-temps personnels et voyez s’il existe un moyen de proposer votre activité freelance à des clients associés à ces intérêts.

8. Discipline d’apprentissage.

Lorsque vous démarrez une entreprise individuelle, vous devez faire preuve d’une détermination sans faille avoir les meilleurs résultats pour vos clients, quelles que soient les circonstances de votre vie personnelle.

La procrastination peut vous ruiner (littéralement).

Il n’y a aucune excuse pour zapper un travail à rendre à l’un de vos clients, autre que le fait que vous ayez échoué. Naturellement, si quelque chose de grave freine votre travail, la plupart des clients le comprendront. Cependant, la responsabilité de communiquer clairement les urgences imprévues le plus rapidement possible repose sur vos épaules. Il faudra alors fournir au client les deadlines mises à jour.

Si vous pouvez trouver un moyen de consacrer quelques heures chaque jour à votre activité indépendante tout en travaillant à temps plein, vous n’aurez aucune difficulté à gérer votre propre entreprise et à respecter les échéances à venir.

Que vous vous leviez à 5h00 ou que vous restiez debout tard pour travailler sur vos projets, vous vous exercez vous-même à la discipline dont vous aurez besoin une fois que vous serez freelance .

Si vous avez choisi une niche très demandée telle que le développement (Java, JS, PHP, Ruby…) ou le consulting IT (AMOA, BI, business analyst, chef de projet…) ne vous préoccupez pas de savoir si vous êtes obligé de créer votre entreprise individuelle tout en travaillant à temps plein car la réponse est NON.

Vous pouvez passer Freelance dès aujourd’hui, par exemple en rejoignant ma formation vidéo “Freelance Zéro Paperasse”. Je vous y apprend comment j’ai fait pour quitter mon job de développeur CDI, déléguer la création de mon entreprise et doubler ma rémunération en quelques semaines, sans me soucier de la partie administrative.

Inspiration : ryrob.com

Le guide pour devenir Freelance

Doubler votre salaire, voyager et... être votre propre boss ?

Le guide pour devenir Freelance

Doubler votre salaire, voyager et... être votre propre boss ?

Les 11 avantages que ne connaissent pas les développeurs en CDI

RAPIDEMENT ET SANS PAPERASSE

Merci de votre confiance