Sélectionner une page

Avant de se lancer dans le freelance, vous devez vous poser les bonnes questions et vous assurer d’avoir tous les atouts requis ! Maîtriser son stress, gérer l’inconnu, être polyvalent et organisé, travailler en solo n’est pas acquis pour tous. Alors, quelles sont les qualités indispensables que doivent avoir les freelancers ?

Le pack qualités / compétence de base

L’organisation

L’organisation est la clé du freelance. Vous êtes en autonomie, personne ne va gérer à votre place ou vous dicter ce que vous devez faire. C’est indispensable de bien trier ses dossiers, organiser son temps de travail, répondre aux mails et démarcher. Vous devez vous imposer une certaine rigueur, c’est ce qui justifiera votre réussite en tant que freelance. Vous allez jongler entre vos tâches de la vie courante et votre planning de travail qui sera la plupart du temps bien chargé. Votre planning ne diminuera pas avec le temps et s’allongera sans doute quand vous aurez signé pour vos premières missions. Il faut structurer et réaliser une to-do list précise des tâches quotidiennes. Il y a plusieurs outils qui peuvent vous aider dans votre organisation : un outil de gestion de projet, des outils pour la veille, un planning éditorial, un agenda ou même à long-terme un logiciel de comptabilité.

L’autonomie

Être autonome fait partie des compétences de base : devenir freelance c’est gagner en liberté mais ça implique de savoir gérer sans avoir recours à autrui. Les qualités que l’on constate le plus souvent chez les freelances c’est le fait de savoir être seul. Il ne faut pas avoir peur de la solitude quand on souhaite travailler en indépendant, même si beaucoup de communautés existent. Une fois que vous aurez trouvé vos marques, devenir freelance ne sera que pur bonheur.

La polyvalence

La polyvalence est aussi une qualité de base à avoir mais devenir polyvalent n’est pas toujours évident. Elle pourra toutefois faire la différence puisque beaucoup de missions nécessitent d’être multitâche. Le cas le plus frappant est l’exemple du consultant en freelance, c’est un métier qui demande beaucoup d’expériences et de connaissances dans des domaines parfois très hétérogènes. L’auto-entrepreneur doit souvent être multi-casquettes pour satisfaire sa clientèle.

La motivation

Si vous voulez travailler en solo, vous devrez avoir de la motivation et de la hargne. Vous travaillez pour vous et pour personne d’autre, ce qui est très agréable mais chaque freelance se rend vite compte qu’il faut s’accrocher. Ne vous laissez pas avoir par vos craintes, même si elles sont naturelles. Vous avez la peur de vous lancer ? La peur de ne pas avoir de client ? Peur que votre client ne soient pas satisfaits ? Allez au-delà ! Vous devez croire en votre projet et vos compétences : ne pas douter de soi et être motivé. Ne craignez pas non plus la concurrence, tout le monde a commencé un jour, il ne faut pas vous démoraliser.

Être compétent et expert dans son domaine

Être compétent est le premier facteur à prendre en compte quand on veut se lancer en indépendant. Un client se demandera toujours si vous avez l’expérience, les compétences et les connaissances requises pour accomplir sa mission avec succès. Il est donc question de votre crédibilité, un freelance doit être expert dans son domaine. N’oubliez pas, dans une majeure partie des cas, si une entreprise fait appel à un indépendant, c’est qu’elle ne trouve pas les compétences recherchées pour une mission au sein de son équipe.

Savoir vendre

Il va falloir s’y mettre. Facile pour certains, compliqué pour d’autres, vous devrez prospecter et ramener des clients. Les entreprises ne viendront pas toujours à vous, il faut de votre côté les démarcher. Vous aurez beau avoir une connaissance parfaite de votre marché, de vos produits, de vos services et de votre métier, vous devez maîtriser le langage commercial, les techniques de négociations et les méthodes de prospection. Cela implique également une connaissance de soi et surtout de la confiance en soi. Vous devez vous vendre et donc être conscient de vos capacités.

Être disponible et ponctuel

On en revient à l’organisation ! Vous devez gérer votre emploi du temps pour répondre à des demandes dans des délais raisonnables. Dans l’idéal, il faudrait toujours accepter un rendez-vous sollicité par le client et donc paraître disponible pour vos interlocuteurs. Concernant la ponctualité, c’est un autre point indispensable pour garder toute crédibilité, même si un contre-temps peut arriver à tout le monde.

La patience (indispensable)

Parfois, vous aurez aussi des moments d’inactivité. C’est pourquoi vous devez être en veille constante !

À l’inverse, vous ne devez pas non plus tout accepter, notamment si la mission est vraiment hors de votre champ d’expertise. Alors il faut savoir dire non même si la mission tombe pendant une période creuse. Ça s’applique aussi concernant vos clients, s’ils sollicitent des compétences que vous n’avez pas. Connaissez vos limites et ça vous évitera de la mauvaise pub !

Être curieux

En tant que freelance, c’est indispensable de rester alerte et de regarder ce qui se pratique ailleurs. C’est en étant curieux et observateur que vous gagnerez en créativité ! Ce sera toujours intéressant pour vous d’observer le marché et ses concurrents.

Vous pouvez également développer des compétences en marketing digital ! Ce sont grâce aux stratégies marketing que vous pourrez accroitre votre visibilité, ce qui est parfait pour faire de la prospection. On parle ici d’e-réputation, de réseaux sociaux, de SEO… ce sont des points phares pour améliorer votre référencement et votre notoriété sur le web.

Savoir gérer ses finances

Puisque vous êtes travailleur indépendant, vous allez devoir gérer vos finances et donc connaître certains indicateurs, par exemple votre marge brute ou encore le seuil de rentabilité.

Si vous voulez calculer des tarifs qui vous permettent de vivre, il faudra aussi avoir une vision sur les cotisations, les impôts et les charges que vous devrez payer.

Concernant ceux et celles qui veulent se lancer, c’est toujours mieux de profiter de votre fin de chômage ou salariat pour commencer votre activité. Grâce à votre trésorerie que vous aurez de côté, vous pourrez assurer vos arrières si vous n’avez pas de clients ou peu au début.

Toujours être orienté objectif

Réaliser une première mission est une chose mais fidéliser le client en est une autre. Il faut que vous ayez sans cesse une vision sur le long terme et sur vos objectifs. Dites-vous toujours que l’entreprise ne veut pas savoir comment votre travail a été fait mais plutôt s’il a été réalisé convenablement et s’il atteint des objectifs précis.

Le respect des deadlines est aussi très important ! Rendez à temps votre travail mais ne vous laisser pas avoir par la pression. Votre liberté et votre autonomie vous tiennent à cœur et vous souhaitez que votre contribution soit appréciée à sa juste valeur, alors pensez objectif et ne vous laissez pas avoir par vos craintes.

Avoir un sens relationnel

Avoir des méthodes commerciales ne suffisent pas, vous devez aussi avoir un bon sens du relationnel pour la vente de vos services et surtout pour fidéliser vos clients. En étant toujours aimable et poli, vous donnerez aux clients l’envie de revenir vers vous.

Un sens relationnel passe aussi par l’accord de remises à vos clients les plus fidèles et leurs proposer des tarifs dégressifs si les commandes sont importantes.

Donner régulièrement des feedbacks

C’est important pour vos clients de recevoir des retours réguliers sur votre travail ! Vous pouvez leur envoyer des rapports hebdomadaires, des reporting mensuels sur leurs performances sur le web par exemple, dans tous les cas c’est important que les résultats de votre travail soient inclus dans votre prestation.

 Au-delà des bonnes qualités et des compétences que doit avoir un freelance, il faut aussi parler des expériences que vous avez déjà et en tirer profit ! À terme ce sont plus vos expériences variées qui feront votre notoriété ainsi que les recommandations faites par vos clients et d’autres collaborateurs.

Dans tous les cas il n’y a pas de doute à avoir, si vous êtes organisé, que vous pouvez travailler en autonomie, que vous avez une fibre commerciale et surtout que vous êtes curieux et aventurier, vous êtes parfait pour devenir travailleur indépendant ! N’oubliez pas que personne n’a la science infuse, il y a aussi beaucoup d’acquis que vous aurez avec les expériences.

Si vous avez un esprit challenger, si vous avez le goût du risque, ça peut devenir votre atout. Quand on est freelance, se projeter sur le long-terme peut être compliqué.

Les contrats passés avec vos clients durent un certain temps et sont toujours susceptibles de s’arrêter. Ce sont beaucoup d’émotions qui donneront de l’adrénaline à ceux qui aiment prendre des risques. Attention donc à ceux qui ont besoin de stabilité. Une partie des travailleurs indépendants n’ont pas de rentrée d’argent fixe, certains mois seront moins bons que d’autres. Certains secteurs, comme l’informatique, ne présenteront jamais de tels problèmes.

Envie de passer freelance ?

De doubler votre salaire, voyager et... être votre propre boss ?

Mettez votre email et cliquez sur le bouton maintenant

Vous recevrez instantanément mon livre

"Les 11 avantages que ne connaissent pas les développeurs en CDI"

Il vous permettra de devenir Freelance

RAPIDEMENT et SANS PAPERASSE

You have Successfully Subscribed!